Chapter: Chapitre 14 – L’Honneur dû à la prière

01. Quand est-il permis de s’interrompre durant la ‘Amida ?

Quand une personne se tient en prière devant son Créateur, il lui faut prendre grand soin de ne pas s’interrompre par d’autres paroles ; il est aussi interdit de s’interrompre en marchant ou en faisant des signes. La règle applicable à … Continuer la lecture

Publié dans Chapitre 14 – L’Honneur dû à la prière | Laisser un commentaire

02. Interruption nécessitée par la kavana

Quand on a commencé sa ‘Amida, et qu’il se trouve autour de soi des gens ou des enfants qui parlent, au point que l’on ne puisse plus se concentrer ; si l’on peut leur faire signe de se taire, c’est préférable, … Continuer la lecture

Publié dans Chapitre 14 – L’Honneur dû à la prière | Laisser un commentaire

03. Ne pas s’asseoir dans les quatre amot de celui qui récite la ‘Amida

Etant données la grande importance et la grande sainteté de la ‘Amida, nos sages ont interdit de s’asseoir dans les quatre coudées (amot) d’une fidèle qui récite cette prière. En effet, celle qui se tient en prière, c’est devant la … Continuer la lecture

Publié dans Chapitre 14 – L’Honneur dû à la prière | Laisser un commentaire

04. L’interdit de passer devant des personnes qui récitent la ‘Amida

Il est interdit de passer devant une personne qui est en train de réciter la ‘Amida, jusqu’à une distance de quatre amot (coudées). En effet, le fait de passer devant elle risque de la déconcentrer dans sa prière. Certains disent … Continuer la lecture

Publié dans Chapitre 14 – L’Honneur dû à la prière | Laisser un commentaire

05. Lorsqu’on termine sa ‘Amida

Si l’on termine la lecture de la ‘Amida, et que derrière soi se tienne une autre personne qui, elle, n’a pas achevé sa ‘Amida ; si cette autre personne se trouve à une distance de quatre amot additionnées de trois pas … Continuer la lecture

Publié dans Chapitre 14 – L’Honneur dû à la prière | Laisser un commentaire

06. Quelques règles supplémentaires

Comme nous l’avons vu, il convient a priori d’être rigoureux, conformément à l’opinion du Maguen Avraham, en ne reculant pas de trois pas à l’intérieur des quatre coudées qui s’étendent devant la fidèle située derrière soi, même si celle-ci n’est … Continuer la lecture

Publié dans Chapitre 14 – L’Honneur dû à la prière | Laisser un commentaire