Chapter: Chapitre 06 – Les quatre jeûnes commémorant la destruction du Temple

01. L’institution des jeûnes

Après que fut détruit le premier Temple, les prophètes instituèrent des jeûnes en souvenir des tristes événements que furent la destruction du Temple et l’exil d’Israël. Cela, afin d’exhorter le peuple à s’affliger et à prendre le deuil pour la … Continuer la lecture

Publié dans Chapitre 06 - Les quatre jeûnes commémorant la destruction du Temple | Laisser un commentaire

02. Le 10 téveth

Les prophètes instituèrent un jeûne le 10 téveth, parce qu’en ce jour Nabuchodonosor, roi de Babylonie, vint avec ses armées assiéger Jérusalem. C’est à partir de ce siège que commencèrent les catastrophes qui s’achevèrent par la destruction du premier Temple … Continuer la lecture

Publié dans Chapitre 06 - Les quatre jeûnes commémorant la destruction du Temple | Laisser un commentaire

03. Le 17 tamouz

Nos sages disent dans la Michna (Ta’anit 26) : « Cinq mauvaises choses ont affligé nos pères le 17 tamouz : les tables de la loi furent brisées, le sacrifice perpétuel fut annulé, la première brèche fut percée dans Jérusalem, Apostamos brûla le … Continuer la lecture

Publié dans Chapitre 06 - Les quatre jeûnes commémorant la destruction du Temple | Laisser un commentaire

04. Le 9 av

Nos sages disent, dans la Michna : « Cinq malheurs arrivèrent à nos ancêtres le 9 av : il fut décrété que nos ancêtres n’entreraient pas en terre d’Israël, le Temple fut détruit une première fois, puis une deuxième fois, la ville de … Continuer la lecture

Publié dans Chapitre 06 - Les quatre jeûnes commémorant la destruction du Temple | Laisser un commentaire

05. Le jeûne de Guédalia

Le 3 tichri, fut assassiné Guédalia fils d’A’hiqam. Après la destruction du premier Temple et l’exil de la majorité du peuple juif en Babylonie, le roi de Babylone nomma Guédalia fils d’A’hiqam gouverneur des Juifs qui restèrent en Judée. On … Continuer la lecture

Publié dans Chapitre 06 - Les quatre jeûnes commémorant la destruction du Temple | Laisser un commentaire