Chapter: Chapitre 02 – Les Seli’hot et autres prières

01. Le mois d’éloul (et la sonnerie du chofar)

Les jours d’éloul et les dix jours de pénitence (‘asséret yemé téchouva) conviennent particulièrement à l’effort de repentir (téchouva). Nous voyons en effet que, durant ces jours, l’Eternel consentit à pardonner la faute du veau d’or à Israël. Quarante jours … Continuer la lecture

Publié dans Chapitre 02 - Les Seli’hot et autres prières | Laisser un commentaire

02. Fondement de la coutume des Seli’hot

De nombreux Juifs, dès l’époque des Guéonim, ont pris coutume de se lever avant l’aube, durant les dix jours de pénitence, pour réciter des prières appelées Seli’hot. Le propos essentiel de cette coutume est de s’éveiller au repentir, de demander … Continuer la lecture

Publié dans Chapitre 02 - Les Seli’hot et autres prières | Laisser un commentaire

03. Les Seli’hot, de nos jours

De nos jours aussi, il faut se renforcer par la récitation des Seli’hot, car, après que Dieu nous a pris en pitié et a commencé de nous délivrer, par le rassemblement des exilés et le peuplement juif du pays, il … Continuer la lecture

Publié dans Chapitre 02 - Les Seli’hot et autres prières | Laisser un commentaire

04. Le texte des Seli’hot

Puisque nos sages n’ont pas institué de manière explicite l’obligation de réciter les Seli’hot, celles-ci ne sont pas dotées d’un rituel nettement défini : chaque communauté a ajouté, au cours des générations, ses propres supplications et poèmes liturgiques. Cependant, on trouve … Continuer la lecture

Publié dans Chapitre 02 - Les Seli’hot et autres prières | Laisser un commentaire

05. Jours où sont récitées les Seli’hot ; leur degré d’obligation

À l’époque des Guéonim[c], on avait coutume de réciter les Seli’hot durant les dix jours de pénitence. Tel était l’usage dans les deux grandes académies talmudiques de Babylonie[d] ; et dans certaines contrées, peu nombreuses, on avait également coutume de les … Continuer la lecture

Publié dans Chapitre 02 - Les Seli’hot et autres prières | Laisser un commentaire

06. Horaires des Seli’hot

Le temps indiqué pour la récitation des Seli’hot est l’approche de l’aube, c’est-à-dire vers la fin de la nuit, car c’est un temps de miséricorde et de grâce céleste, une période où l’on attend de voir poindre la lumière et … Continuer la lecture

Publié dans Chapitre 02 - Les Seli’hot et autres prières | Laisser un commentaire

07. Quelques règles relatives aux Seli’hot

On dit les Seli’hot dans le cadre d’un minyan[f], car les treize attributs de miséricorde sont un texte appartenant à la catégorie des devarim ché-biqdoucha (« paroles saintes[g] »), qui nécessitent, pour être récitées, la présence d’un minyan (Choul’han ‘Aroukh 565, 5) ; … Continuer la lecture

Publié dans Chapitre 02 - Les Seli’hot et autres prières | Laisser un commentaire

08. Les treize attributs de miséricorde

Le sommet de l’office de Seli’hot est la récitation des treize attributs de miséricorde (Cheloch-‘esré midot ra’hamim), qui sont les attributs suprêmes par lesquels l’Eternel dirige le peuple juif. Ces attributs (midot) ont été révélés à Moïse notre maître après … Continuer la lecture

Publié dans Chapitre 02 - Les Seli’hot et autres prières | Laisser un commentaire

09. Jeûnes favorisant le repentir

Nombreux sont ceux qui ont pris l’usage de jeûner, la veille de Roch hachana : épreuve destinée à contrer l’action des fautes. En effet, les souffrances que le pécheur prend sur soi-même au titre de la téchouva font expiation sur lui, … Continuer la lecture

Publié dans Chapitre 02 - Les Seli’hot et autres prières | Laisser un commentaire

10. Veille de Roch hachana

Comme nous l’avons vu au paragraphe précédent, à l’époque des Richonim, la majorité des Juifs prirent l’usage de jeûner à la veille de Roch hachana (Choul’han ‘Aroukh 581, 2 ; Michna Beroura 16). De nos jours, l’usage de la majorité d’Israël … Continuer la lecture

Publié dans Chapitre 02 - Les Seli’hot et autres prières | Laisser un commentaire