Chapter: Chapitre 04 – Préservation de l’alliance

01. Émission vaine de semence

L’Éternel a créé en l’être humain un puissant instinct vital d’amour et de passion entre homme et femme. Lorsque cet instinct est dirigé dans le sens de la sainteté, il est le socle de l’alliance matrimoniale et de l’attachement entre … Continuer la lecture

Publié dans Chapitre 04 - Préservation de l’alliance | Laisser un commentaire

02. Gravité de la faute

D’un côté, nos sages insistent fortement sur la gravité de cette faute ; ils disent notamment : « Quiconque émet sa semence en vain est passible de mort » (Nida 13a). Ils disent encore (ibid.) : « Quiconque émet sa semence en vain, c’est comme s’il … Continuer la lecture

Publié dans Chapitre 04 - Préservation de l’alliance | Laisser un commentaire

03. Les deux aspects de la faute

Il y a deux faces dans la faute d’émission vaine de semence. Du point de vue apparent, cette faute est moins grave que l’adultère et que les autres fautes pour lesquelles la Torah a prévu une sanction, car, en pratique, … Continuer la lecture

Publié dans Chapitre 04 - Préservation de l’alliance | Laisser un commentaire

04. Réparation de la faute

Différents amendements ont été formulés pour corriger la faute d’émission séminale vaine. Cependant, la première réparation, et la principale, consiste bien sûr à réparer l’alliance, c’est-à-dire à se lier à sa femme par un amour total. Nos sages enseignent en … Continuer la lecture

Publié dans Chapitre 04 - Préservation de l’alliance | Laisser un commentaire

05. Interdit portant sur des choses susceptibles de conduire à cette faute

Il est interdit à l’homme de toucher son membre viril, de crainte que cela ne conduise à l’érection et à une émission séminale vaine. Si l’on urine, et que l’on craigne que des gouttes ne giclent autour de soi, ou … Continuer la lecture

Publié dans Chapitre 04 - Préservation de l’alliance | Laisser un commentaire

06. Pensées fautives : deux catégories d’interdit

Il existe deux types de pensées (hirhourim) interdites. L’une consiste à entretenir en soi la pensée de la faute d’adultère ; l’autre consiste à penser à une chose susceptible d’entraîner une perte séminale accidentelle, pendant son sommeil. La raison de l’interdit, … Continuer la lecture

Publié dans Chapitre 04 - Préservation de l’alliance | Laisser un commentaire

07. Domaine de la pensée interdite et moyen de s’en préserver

Pour l’un et l’autre des types de représentations mentales fautives, l’interdit consiste à y investir sa pensée, et à éveiller son désir à leur endroit. Par contre, une pensée traversant l’esprit de l’homme, sans qu’il l’ait choisi, et qui passe … Continuer la lecture

Publié dans Chapitre 04 - Préservation de l’alliance | Laisser un commentaire

08. La mitsva de se marier

Celui-là même qui a déjà accompli la mitsva de procréer, et même s’il a dépassé la stricte obligation en ayant de nombreux enfants, c’est une mitsva pour lui, si sa femme est décédée, que de se remarier avec une femme … Continuer la lecture

Publié dans Chapitre 04 - Préservation de l’alliance | Laisser un commentaire

09. Pensées lascives à l’endroit de sa femme, selon qu’elle est pure ou nida ; autres sujets

Il est permis à un homme marié, lorsque sa femme est pure et qu’il a l’intention de s’unir à elle la nuit venue, de penser à des choses susceptibles d’éveiller le désir qu’il éprouve pour elle. En effet, il n’est … Continuer la lecture

Publié dans Chapitre 04 - Préservation de l’alliance | Laisser un commentaire

10. Interdit de la masturbation féminine

Il est interdit aux femmes, elles aussi, de se stimuler elles-mêmes afin de parvenir au plus haut point de la jouissance. Cela, parce que cette passion doit être réservée à l’intensification de l’amour et de l’attachement entre l’homme et sa … Continuer la lecture

Publié dans Chapitre 04 - Préservation de l’alliance | Laisser un commentaire