Chapter: Chapitre 16 – La soirée du séder

11. Comment on s’accoude

De nos jours, on n’a plus l’usage de manger sur des lits, aussi faut-il expliquer comment on doit s’accouder, le soir du séder, sur sa chaise. Au lieu d’être assis bien droit, dos collé au dossier, on placera la partie … Continuer la lecture

Publié dans Chapitre 16 - La soirée du séder | Laisser un commentaire

12. Si l’on a oublié de s’accouder

Si l’on a mangé son premier kazaït de matsa sans être accoudé, on n’est pas quitte de son obligation, puisque l’on n’a pas accompli la mitsva de la façon prescrite par les sages. On doit donc manger de nouveau un … Continuer la lecture

Publié dans Chapitre 16 - La soirée du séder | Laisser un commentaire

13. S’il est permis de manger ou de boire après la première coupe

Si l’on s’en tient à la stricte obligation, dans le cas où l’on veut encore boire du vin après avoir bu la première coupe, on y est autorisé. Cependant, a priori, il est bon de s’abstenir de boire du vin … Continuer la lecture

Publié dans Chapitre 16 - La soirée du séder | Laisser un commentaire

14. Re’hats: ablution des mains précédant la consommation du karpas

Après le Qidouch, on mange ce qu’on appelle karpas, c’est-à-dire un légume[l]. Nos sages ont prescrit sa consommation afin de créer un changement, par rapport à l’ordinaire des repas, changement propre à éveiller la curiosité des enfants. Ceux-ci demanderont ainsi … Continuer la lecture

Publié dans Chapitre 16 - La soirée du séder | Laisser un commentaire

15. Le karpas

Comme nous l’avons vu, nos sages prescrivent de manger, entre le Qidouch et la récitation de la Haggada, un légume trempé dans un liquide, afin que l’ordonnancement du repas diffère des autres jours. On a en effet l’usage, les autres … Continuer la lecture

Publié dans Chapitre 16 - La soirée du séder | Laisser un commentaire

16. Ya’hats: on rompt la matsa centrale

Sur le plateau, on aura préalablement disposé trois matsot. Entre la consommation du karpas et la récitation de la Haggada, le maître de céans rompt la matsa qui est au centre (le cas échéant, tous ceux devant qui on a … Continuer la lecture

Publié dans Chapitre 16 - La soirée du séder | Laisser un commentaire

17. Maguid– introduction de la Haggada

Après avoir rompu la matsa médiane, le maître de céans ôte le couvre-pain qui recouvre la matsa supérieure. Il soulève alors les matsot, et si possible le plateau avec elles, et, tandis qu’il montre les matsot aux convives, il récite le Ha … Continuer la lecture

Publié dans Chapitre 16 - La soirée du séder | Laisser un commentaire

18. Règles de la récitation de la Haggada

Si l’on s’est contenté de lire des yeux la Haggada, ou de se la réciter en pensée, on n’est pas quitte de son obligation de raconter la sortie d’Egypte. Il est écrit en effet : « Tu raconteras » (Ex 13, 8) ; il … Continuer la lecture

Publié dans Chapitre 16 - La soirée du séder | Laisser un commentaire

19. Coutumes de lecture de la Haggada

Comme nous l’avons vu, on n’a pas l’usage de réciter la Haggada accoudé, car il faut la réciter avec application, dans la crainte du Ciel (Michna Beroura 473, 71, d’après le Chné Lou’hot Habrit). Cependant, au sein même de ce … Continuer la lecture

Publié dans Chapitre 16 - La soirée du séder | Laisser un commentaire

20. La mitsva de réciter le Hallel durant la soirée pascale

À l’époque du Temple, on récitait le Hallel pendant l’oblation du sacrifice pascal ; puis on répétait le Hallel pendant le repas durant lequel on consommait le sacrifice, le soir (Pessa’him 95a). La raison essentielle de la récitation du Hallel, le … Continuer la lecture

Publié dans Chapitre 16 - La soirée du séder | Laisser un commentaire