Chapter: Chapitre 10 – Lois du 9 av (tich’a bé-av)

11. Se dire bonjour (chalom)

De même qu’il est interdit aux endeuillés de se dire bonjour (« chalom », Choul’han ‘Aroukh, Yoré Dé’a 385), on ne se salue pas de cette manière le 9 av (Choul’han ‘Aroukh, Ora’h ‘Haïm 554, 20). De même qu’un endeuillé, qui a … Continuer la lecture

Publié dans Chapitre 10 - Lois du 9 av (tich’a bé-av) | Laisser un commentaire

12. Se promener ; se rendre au Kotel (le Mur occidental)

On doit s’abstenir de faire, le 9 av, des promenades ou des randonnées, cela afin de ne pas détourner son esprit du deuil. On s’abstiendra aussi de converser entre amis, afin de ne pas en venir à des plaisanteries ou … Continuer la lecture

Publié dans Chapitre 10 - Lois du 9 av (tich’a bé-av) | Laisser un commentaire

13. S’asseoir et se coucher par terre

Si l’on s’en tient à la seule règle de halakha, il n’est pas obligatoire de dormir ni de se coucher par terre à tich’a bé-av. En effet, quand nos sages disent : « Tous les commandements qui s’appliquent à l’endeuillé s’appliquent aussi … Continuer la lecture

Publié dans Chapitre 10 - Lois du 9 av (tich’a bé-av) | Laisser un commentaire

14. Travailler

Nos sages enseignent : « Quiconque se livre au travail le 9 av n’en verra jamais de signe de bénédiction » (Ta’anit 30b). La raison en est que le travail détourne l’esprit du deuil. Toutefois, il n’y pas de décret explicite des … Continuer la lecture

Publié dans Chapitre 10 - Lois du 9 av (tich’a bé-av) | Laisser un commentaire

15. Lecture des Lamentations ; abaisser la lumière

On lit le rouleau des Lamentations (méguilat Eikha) après Arvit, la prière du soir. Selon les Richonim ashkénazes, on récite une bénédiction avant que de le lire, puisque le traité Sofrim (14, 1) enseigne que la lecture des rouleaux[e] est … Continuer la lecture

Publié dans Chapitre 10 - Lois du 9 av (tich’a bé-av) | Laisser un commentaire

16. ‘Anénou, Na’hem, bénédiction des Cohanim et Ta’hanounim

La lecture de ‘Anénou (« réponds-nous ») dans la ‘Amida, est régie par les mêmes règles que durant les autres jeûnes publics, comme expliqué ci-dessus (chap. 7 § 10). Comme nous l’avons vu, suivant la coutume séfarade, on inclut ce passage à … Continuer la lecture

Publié dans Chapitre 10 - Lois du 9 av (tich’a bé-av) | Laisser un commentaire

17. Retrait du rideau de l’arche ; talith et téphilines

Avant la prière d’Arvit, on retire le rideau (parokhet) de l’arche sainte (aron), selon ce que suggère le verset : « L’Eternel a fait ce qu’Il avait résolu, Il a accompli Son arrêt » (Lm 2, 17), verset que nos sages élaborent en … Continuer la lecture

Publié dans Chapitre 10 - Lois du 9 av (tich’a bé-av) | Laisser un commentaire

18. Paroles de Torah incluses dans le rituel ; bénédiction Ché’assa li kol tsorki

La majorité des paragraphes que nous récitons dans la section des sacrifices de l’office matinal ont été fixés pour deux raisons : a) pour suppléer aux sacrifices, que nous ne pouvons apporter, et pour nous préparer à la prière ; b) pour … Continuer la lecture

Publié dans Chapitre 10 - Lois du 9 av (tich’a bé-av) | Laisser un commentaire

19. Statut du 10 av

Le septième jour du mois d’av, les Babyloniens conquirent le Temple ; le 9, à l’approche du soir, ils l’incendièrent ; il brûla tout au long du 10. Rabbi Yo’hanan enseigna que, s’il avait vécu à cette époque, il aurait fixé le … Continuer la lecture

Publié dans Chapitre 10 - Lois du 9 av (tich’a bé-av) | Laisser un commentaire

20. Quand le 9 av tombe un Chabbat

Quand le 9 av tombe le Chabbat, le jeûne est repoussé au dimanche. Le Chabbat, on ne marque aucun signe de deuil, on mange et l’on boit comme chaque Chabbat, et l’on peut même faire bonne chère, comme le roi … Continuer la lecture

Publié dans Chapitre 10 - Lois du 9 av (tich’a bé-av) | Laisser un commentaire