12. Le Temple fut détruit à cause de la profanation du Chabbat

https://ph.yhb.org.il/fr/01-01-12/

Avant la destruction du Premier Temple, Dieu envoya le prophète Jérémie pour faire savoir au peuple et aux rois de Juda que leur avenir dépendait de l’observance du Chabbat, comme il est écrit :

Ainsi me parla l’Eternel : « Va, et tu te tiendras à la porte des Fils du Peuple, par où entrent les rois de Juda et par où ils sortent, et à toutes les portes de Jérusalem. Tu leur diras : “Ecoutez la parole de l’Eternel, rois de Juda, et vous tous, gens de Juda, et tous les habitants de Jérusalem qui venez en ces portes. Ainsi a dit l’Eternel : Prenez garde à vous-mêmes, et ne portez point de fardeau, le jour du Chabbat, ni  n’en introduisez dans les portes de Jérusalem. Et vous ne ferez pas sortir de fardeau de vos maisons, le jour du Chabbat, ni n’exécuterez aucun ouvrage ; et vous sanctifierez le jour du Chabbat, comme Je l’ai ordonné à vos pères. Mais ils n’écoutèrent pas, ne tendirent pas l’oreille, ils raidirent leur nuque afin de ne pas entendre et de ne pas recevoir la remontrance. Or il adviendra, si vous m’écoutez attentivement, proclame l’Eternel, en vous abstenant d’apporter quelque fardeau dans les portes de cette ville le jour du Chabbat, et si vous sanctifiez le jour du Chabbat en vous abstenant d’y faire aucun ouvrage, que des rois et des princes viendront dans les portes de cette ville, assis sur le trône de David, montés sur des chars et des chevaux, et eux et leurs ministres seront des hommes de Juda et des habitants de Jérusalem ; et cette ville sera établie pour toujours. Et ils viendront des villes de Juda, des environs de Jérusalem et de la terre de Benjamin, de la plaine, de la montagne et du midi, ceux qui apportent holocauste et sacrifice, offrande et encens, et ceux qui apportent des sacrifices de reconnaissance dans la maison de l’Eternel. Mais si vous ne m’écoutez pas pour sanctifier le jour du Chabbat et pour ne point porter de fardeaux en franchissant les portes de Jérusalem le jour du Chabbat, j’allumerai un feu en ses portes, qui dévorera les palais de Jérusalem et ne s’éteindra pas” » (Jr 17, 19-27).

Nos sages disent de même : « Jérusalem ne fut détruite que parce que l’on y profanait le Chabbat, comme il est dit : “Ils ont détourné les yeux de Mes Chabbats et Je fus profané au milieu d’eux” (Ez 22, 26) » (Chabbat 119b). Dans la suite de ce passage d’Ezéchiel (v. 30), il est dit : « Je cherchai parmi eux un homme qui élevât une fortification, qui se tînt sur la brèche devant Moi, en faveur du pays, afin qu’il ne fût pas détruit, mais Je ne trouvai pas. »

Ce contenu a été publié dans Chapitre 01- Ouverture. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.