07. Faut-il vérifier les livres ?

https://ph.yhb.org.il/fr/04-04-07/

Selon certains A’haronim, il faut vérifier, feuille après feuille, tous les livres que l’on a consultés dans le cours de l’année, car il se peut que l’on ait laissé tomber une miette de ‘hamets à l’intérieur. En effet, pour ces auteurs, la recherche du ‘hamets a pour but de détruire toute miette de ‘hamets ; dès lors, il faut inspecter les pages des livres, de crainte qu’il ne s’en trouve (‘Hazon Ich).

Toutefois, selon les décisionnaires qui estiment que la recherche du ‘hamets a pour but de trouver les morceaux d’une mesure d’un kazaït au moins, il est certain qu’une vérification aussi pointilleuse des livres n’est pas nécessaire, car il est impossible que, entre les pages d’un livre, il y ait un morceau de ‘hamets de la taille d’un kazaït. Au sein même de ceux qui partagent l’opinion rigoureuse – d’après laquelle il faut rechercher les petites miettes –, certains auteurs sont indulgents pour ce qui est des livres : s’agissant de toutes petites miettes, comme celles qui peuvent se trouver à l’intérieur des livres, il n’est pas besoin de recherche car, même si l’on en voyait durant Pessa’h, il n’est pas tellement à craindre que l’on veuille les manger.

Par conséquent, il n’y a pas lieu d’être rigoureux au point de vérifier les livres page après page : ce serait une rigueur excessive, qui risquerait même d’entraver, par le temps qu’il y faut, l’étude de la Torah. Tel est l’usage.

Cependant, il faut prendre soin de ne pas poser sur la table à manger, pendant Pessa’h, les livres que l’on n’a pas pris soin, durant l’année, de garder à l’abri du ‘hamets : peut-être s’y trouve-t-il une miette de ‘hamets, qui risquerait de tomber pendant Pessa’h et de se mêler à la nourriture ; or le ‘hamets, à Pessa’h, ne s’annule pas au sein d’aliments non ‘hamets. En revanche, il est permis d’étudier ces livres sur une autre table. Et si on les place sur la table à manger en dehors des repas, on prendra soin de bien nettoyer la table après cela, afin qu’il n’y reste aucune miette. Si l’on fait attention, toute l’année, de garder ses livres à l’abri du ‘hamets, et que l’on prenne garde qu’il n’y tombe point de miettes quand on les rapproche de la table à manger, les décisionnaires rigoureux admettent eux-mêmes que l’on n’aura pas besoin, à l’approche de Pessa’h, de vérifier l’intérieur de ces livres, car on les considère déjà comme inspectés et nets de ‘hamets[6].

La question même de la bibliothèque où l’on range ses livres dépend des membres de la famille : s’il n’y a pas d’enfants, et que les adultes prennent ordinairement soin de ne pas déposer de nourriture dans la bibliothèque, celle-ci ne requiert pas d’inspection. S’il y a des enfants qui, peut-être, y ont caché quelque aliment, il faut chercher entre les livres, et derrière les livres. Si, dans les jours précédents, on a déjà bien nettoyé la bibliothèque en vue de Pessa’h, il suffira, le soir du 14, d’une vérification légère.


[6]. L’opinion du ‘Hazon Ich est mentionnée en Ora’h ‘Haïm 116, 18. Et telle était en pratique la coutume du ‘Hazon Ich : il vérifiait feuille à feuille les volumes qu’il voulait étudier pendant Pessa’h ; quant aux autres livres, il les vendait à un non-Juif, et établissait une cloison devant eux, de manière à être exempt du devoir de les vérifier. Le Bediqat ‘Hamets Ouvi’ouro 2, 1 est très sévère en matière de miettes, mais, s’agissant des livres, au chap. 3, 24, il dit que l’on a l’usage de ne pas être rigoureux comme l’était le ‘Hazon Ich, car les miettes qui peuvent se trouver dans des livres sont très petites, et l’on n’en tient pas compte. L’auteur des responsa Or lé-Tsion I 32 s’oppose à l’opinion du ‘Hazon Ich, et prouve, se fondant sur Maïmonide, qu’il n’y a pas lieu de craindre la présence d’un ‘hamets inférieur à la mesure de kazaït. Toutefois, comme nous l’avons dit au paragraphe précédent, quand il est à craindre qu’une miette ne se mêle à la nourriture, il faut être rigoureux. Aussi faut-il s’abstenir de rapprocher de la nourriture des livres dans lesquels, peut-être, est tombée une miette de ‘hamets.

Ce contenu a été publié dans Chapitre 04 - Recherche du ‘hamets. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.