05. Saluer son prochain avant la prière de Cha’harit

https://ph.yhb.org.il/fr/03-08-05/

Si l’on s’apprête à réciter la prière de Cha’harit, on aura soin de ne pas aller, avant cela, rendre visite à ses parents ou à quelque amie pour les saluer. Procéder ainsi reviendrait à fauter en donnant à ces personnes davantage de considération qu’au Ciel, puisque, avant même de louer et de prier l’Eternel béni soit-Il, on irait adresser ses salutations à son prochain (Berakhot 14a).

Si ses parents ont besoin d’aide, et que l’on n’ait pas le temps de prier avant de leur venir en aide, on ira les aider avant de prier ; en effet, en cela, on observera la mitsva d’honorer ses parents. On dira préalablement les bénédictions matinales et celles de la Torah. De même, quand il est nécessaire de venir en aide à des malades, et que l’on n’ait pas le temps de prier avant cela, il est permis de leur prêter assistance avant la prière.

L’interdit réside dans le fait d’aller chez son amie pour la saluer ; en revanche, si c’est l’amie qui vient chez vous, il est permis de la saluer ; en ce cas, il est bon d’avoir soin de dire boqer tov (« bonne matinée ») et non chalom[c] ; de cette façon, on se rappellera n’avoir pas encore prié. De même, les filles qui prient à l’école et qui, en chemin, rencontrent leurs camarades, ont le droit de les saluer et de converser avec elles ; il est simplement bon d’avoir soin de leur dire boqer tov et non chalom.

Quand on doit téléphoner afin de s’informer ou d’informer de quelque chose, il est permis de le faire avant la prière. Mais on ne téléphonera pas pour se livrer à une conversation amicale avant de prier (cf. La Prière d’Israël 12 § 1, note 2).

Si l’on n’a pas l’intention de réciter la ‘Amida à Cha’harit, il est juste d’avoir soin, néanmoins, de ne pas saluer ses camarades avant d’avoir prononcé les bénédictions matinales et celles de la Torah.


[c]. Chalom – qui est également un nom divin – est une salutation plus formelle que boqer tov.
Ce contenu a été publié dans Chapitre 08 - Office de Cha’harit et règles qui le précèdent. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.