02. Statut de l’ustensile ‘hamets à Pessa’h

Quand des ustensiles ont servi tout au long de l’année pour qu’y soit accommodé du ‘hamets à chaud, le goût du ‘hamets a été absorbé et s’est attaché aux parois, en raison même de la chaleur des mets. Il est donc interdit d’utiliser ces ustensiles à Pessa’h s’ils n’ont pas expulsé préalablement le goût du ‘hamets qui s’y trouve absorbé et attaché, par le biais de l’échaudage (hag’ala) ou du chauffage à blanc (liboun).

Si, transgressant la règle, on a cuisiné pendant Pessa’h dans un tel ustensile, alors que l’on savait qu’il n’était pas cachérisé en vue de Pessa’h, et quoique le goût du ‘hamets qui s’y trouvait absorbé et attaché ait été altéré par le fait que vingt-quatre heures se sont écoulées depuis sa dernière utilisation, le mets est interdit. Nous l’avons vu, en effet, les sages ont décidé d’une pénalité frappant ceux qui, transgressant l’interdit, cuisinent dans une marmite qui a absorbé le goût d’un aliment interdit, sans que celle-ci ait été cachérisée.

Dans le cas où l’on a, par erreur, cuisiné à Pessa’h dans une marmite qui n’avait pas été cachérisée, certains estiment que, si vingt-quatre heures se sont écoulées depuis que l’on y a fait cuire du ‘hamets, le mets sera permis à la consommation pendant Pessa’h, puisque le goût du ‘hamets rejeté se sera détérioré (Choul’han ‘Aroukh 447, 10). Mais selon d’autres, le mets reste défendu, car l’interdit frappant le ‘hamets est particulièrement sévère. En effet, une quantité infime de ‘hamets suffit à interdire tout le mélange qui le contient ; de même, lorsque le goût du ‘hamets est altéré, il n’en rend pas moins interdit le mélange qui le contient (Rama ad loc. ; cf. ci-dessus, chap. 7 § 5).

Un ustensile ‘hamets que l’on ne souhaite pas cachériser en vue de Pessa’h, on le nettoie de ses résidus de ‘hamets, puis on le cache dans un endroit fermé, afin que l’on n’en vienne pas à l’utiliser par erreur pendant Pessa’h (Choul’han ‘Aroukh 451, 1 ; cf. ci-dessus chap. 6 § 4, où il est dit qu’il ne faut pas le vendre).

Ce contenu a été publié dans Chapitre 10 - Cachérisation des ustensiles. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.