07. Extraction manuelle, et non au moyen d’un instrument

https://ph.yhb.org.il/fr/01-11-07/

Nous l’avons vu (§ 2), il est permis de prendre la partie comestible d’entre le déchet sur le mode de la consommation, et l’une des trois conditions à cela est que l’opération se fasse manuellement, et non au moyen d’un instrument destiné au tri. Par exemple, si l’on a des graines décortiquées, mêlées à leurs coquilles, il est interdit de les filtrer au moyen d’une grille par laquelle passeraient les graines, tandis que les coquilles resteraient au-dessus ; même si l’on veut manger les graines immédiatement, la chose est interdite, car on se sert alors d’un ustensile.

Une cuiller, une fourchette, ne sont point considérées comme des ustensiles destinés au tri, mais comme des instruments aidant les mains à saisir l’aliment. Par conséquent, il est permis d’extraire par leur biais le comestible d’entre le déchet. Par exemple, si l’on a un plat où sont mélangées plusieurs sortes d’aliments, il est permis de prendre à la fourchette toutes les pièces de la catégorie que l’on souhaite manger, de les mettre dans une assiette et de les manger tout de suite.

Il est interdit d’extraire les noyaux d’olives au moyen d’un ustensile spécialement conçu à cet effet, car l’opération se ferait alors par le biais d’un ustensile destiné au tri (Chemirat Chabbat Kehilkhata 3, 59).

Dans de nombreuses salières, on met en plus du sel des grains de riz, pour que ceux-ci absorbent l’humidité et empêchent le sel de s’agréger. Or, bien que les trous de la salière soient petits, et que seul le sel puisse en sortir, il est permis de se servir d’une telle salière, le Chabbat, car elle n’est pas considérée comme un instrument destiné à trier, mais comme un instrument conçu pour distribuer le sel selon un dosage déterminé. La preuve en est que, même s’il n’y avait pas de grains de riz dans le sel, on se servirait de la salière (cf. encore § 8 au sujet de l’épluche-légumes ; § 13 au sujet de l’écumoire et du tri fait au moyen d’une louche ; note 15 pour ce qui concerne un ustensile destiné à extraire les olives de leur boîte tout en les égouttant ; et § 14 pour la théière).

Ce contenu a été publié dans Chapitre 11 - Tri (borer). Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.